Solidarité un joli mot, mais quand est t-il ? testons , Help, j'ai besoin d'aide pour finir ma petite rénovation

WOOFING ,
Bonjour à tous, nouvellement inscrit,
Je fais appel à mon réseau d’amis (HELP) J'ai besoin d'aide pour finir mes travaux de rénovation, d’une petite maison de village style coron, maison de mineur région Segré, Maine et Loire, pays de Loire, France.

Woofing : échange du gîte et du couvert contre " aides aux travaux de rénovation "
Échange gîte-couvert contre menus travaux!
Le travail n’est pas très dur!!! Donner des coups de mains sur le bricolage, peinture, tapisserie, parquet m’aider à porter les plaques de placo, parce que seul je n’y arrive pas.
Et seul je ne suis motivé, à deux ou plus c'est plus sympa.
Je recherche personne de 18 a 65 ans , peut recevoir, une ou deux personnes voir un couple, pour une durée, de une semaine à un mois, si entente .(plutôt bricoleur, homme ou femme)
Période de juin à septembre, urgent là !
Chambre de 25m² individuelle, repas en commun, ballade l’après midi.
Voila espérant, que mon offre pourras vous intéressé, je réponds à vos questions,
loic.

Quels sont les avantages du woofing ? L’avantage du woofing, en plus de ne pas dépenser trop d'argent est de découvrir la région, car normalement vous travaillez entre 4 et 7 heures par jour, ce qui laisse du temps libre pour visiter le coin (ancienne région de mines d'ardoises, belle foret à proximité, étang pour la baignade etc De plus, vous allez apprendre à réaliser divers travaux.
Que diriez-vous d’être nourri et logé gratuitement lors de votre voyage ? Cela ne relève pas du miracle puisque la solution porte le nom de Woofing ou Wwoofing ! De plus vous vivrez chez l’habitant et partagerez son toit et sa table : quel meilleur moyen de faire des rencontres, découvrir une nouvelle culture et apprendre la langue locale ?

Qu’est-ce que le woofing ?
Le woofing est un concept qui s’adresse à tous les types de voyageurs, en particulier aux jeunes qui cherchent à vivre en immersion avec la population locale sans avoir un gros budget. Le principe est simple, il s’agit en général de donner un coup de main quelques heures par jour, en échange de nourriture et d’un hébergement gratuit. . C’est très varié !
Voila espérant, que mon offre pourras vous intéressé, je réponds à vos questions,
loic

mon mail est

loicdu49@yahoo.fr

Vues : 388

Y répondre

Réponses à cette discussion

La solidarité du Jardin de Verrines ne s’applique pas à soi, le mot inscrit dans nos status ne corresponds pas au sens que vous l’avez compris. Par exemple, restaurer sa maison avec l’aide de Woofeurs.
Le wooffing ne correspond pas à de la solidarité, mais souvent à un moyen de faire augmenter son patrimoine ou ces cultures à moindre frais. A moins que la gratuité du travail fournis soit reconnu comme un don et fait qu’il ne peut y avoir aucune valeur ajouté aujourd’hui ou demain au bien qui aura reçut les efforts et le savoir partagé. Le couvert, le toit ne peut être la monnaie du travail accomplie, il est le minimum que l’on puisse offrir à une personne qui vient vous aider. L’histoire du savoir donné, nous as déjà été donné et l’effort de culture supplémentaire lié à ce savoir par notre propre curiosité, notre propre envie est pour nous satisfaire. Il ne peut donc être également une monnaie.

La construction du Jardin de Verrines veut ce faire sur d’autres valeurs que celle qui régit nos vies d’aujourd’hui. Nous cherchons d’autres sens, d’autres outils ou le mot Gratuité et Solidarité doit être en accord avec ce que fait la nature. Sa seule valeur ajoutée si elle en est une, étant le don de la vie.

Gérard

Merci Gérard pour votre réponse !

Alors peut-être n'aurais-je pas du employé le terme de voofing ? ni de solidarité ?

Parlons alors de" savoir partagé " ou d’échange de coup de main ?

tu m'aide aujourd’hui hui , parce que seul je n'y arrive plus,  et  demain je vais chez toi t'aider là c'est de l’échange..

Pourtant j'ai moi même participé à un ""chantier bénévole , participatif , chez Patrick Baronnet , ou à plusieurs nous avons construit une yourte en paille, nous étions juste nourrit , pas logé, et j'en ai retiré une très belle expérience participative, pleins d’échanges fructueux, des connaissance acquises au cours de ce chantier, c'est dans cette esprit que je passait mon annonce ...peut -être me suis je mal fait comprendre !

je passerai vous voir peut être en septembre ou octobre .

Merci de ta réponse Loîc

Oui je comprend ta demande de partage, elle n'était pas exprimer comme tu viens de le faire.

Cette Yourte paille si elle est née de la terre, de la paille et de vos échange, elle ne peut avoir une valeur marchande, elle est née du don de la terre et du votre. Vouloir une autre société c'est penser autrement, beaucoup de  professeur, n'ont pas cette réflexion. La question est voulons nous changer de paradigme, si oui , nous devons  penser autrement . Si la permaculture ce veux être reproduire ce que sait faire la nature , il n'y as pas de valeur marchande sur tous les échanges, partages ou nouveauté qu'elle créé. Il y as la une réflexion sur la propriété. doit elle continuer d'exister ? doit' elle chaque jours fluctuer au prix d'un marché ? n'est ce pas cela  qui entre autre choses appauvri le petit peuple, celui qui justement ce questionne sur la construction d'une yourte paille aujourd’hui . 

à bientôt de te voir.

Répondre à la discussion

RSS

© 2017   Créé par Deremetz Gérard.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation